2012 s’achève… on fait le bilan ?

Alors que 2013 s’annonce d’ores et déjà comme une année plein de promesses pour moi, faire un petit bilan non-exhaustif de 2012 de mon activité pro – et parfois, de fil en aiguille, de mon activité perso 🙂 – semble s’imposer. Car l’année qui s’achève a vraiment été au-dessus de tout ce que j’avais pu imaginer en terme de pérégrinations, rencontres et découvertes en tous genres. Voici ce que j’en retiendrai !

Bien évidemment, quand on publie des dizaines d’actus et d’articles chaque semaine, impossible de tout lister… du coup, voici ce que j’estime être l’essentiel de mon année, classée selon le média concerné !

Clubic

Honneur à mon activité pro principale 🙂 Du côté de Clubic, 2012 a commencé sur les chapeaux de roues avec le lancement de Free Mobile, que j’ai couvert en direct des locaux de l’opérateur. Keynote à la Apple avec un Xavier Niel décontracté, l’évènement était attendu depuis des mois ! S’il a tenu ses promesses auprès des mobinautes, il a également provoqué une véritable onde de choc auprès de la concurrence. En matière de forfaits mobiles, la donne de l’année a été donnée le 10 janvier, et le ballet des baisses de tarifs et autres offres diverses n’a pas cessé durant les 12 derniers mois. Tout ça sans compter sur les piques dans la presse, les plaintes auprès de l’Arcep et même les attaques en justice. Charmant, magique, beau joueur. Personnellement, j’ai passé les 6 premiers mois de l’année avec un abonnement chez Free Mobile, que j’ai finalement abandonné, déçue de la qualité du réseau.

Lancement Free Mobile Clubic

Autre énorme dossier qui m’a occupé une bonne partie de 2012 – et je ne doute pas que ça sera encore le cas en 2013 – il s’agit bien évidemment de l’affaire Samsung contre Apple. Je vous avoue que, lorsque j’ai rédigé la toute première actu sur le sujet en avril 2011, je ne me doutais pas une seule seconde que j’en parlerais encore plus d’un an et demi après. Mais bon, le fait est que c’est le cas… plus que jamais !

L’été est souvent une période très (trop) tranquille en matière d’actu, en particulier le mois d’août, souvent carrément mort. Ca tombe bien, c’est le mois qu’a choisi le tribunal de San Jose, en Californie, pour faire son méga procès opposant les deux entreprises !

Je ne vais pas revenir sur le détail de tout le procès, et ne souligner que l’épique verdict, survenu la nuit du vendredi au samedi 25 août à une heure à laquelle je n’écris généralement plus depuis un petit moment 🙂 Ce fut une nuit épique, vécue en direct en compagnie de quelques amis qui m’ont empêché de piquer du nez. C’est un bon souvenir ! Sans doute beaucoup moins pour Samsung qui s’est vu condamné à plus d’un milliard de dommages et intérêts.

Ceci dit, les hostilités ne sont pas terminé, la procédure d’appel est lancée depuis début décembre et va durer un bon moment aux USA, et il reste plein de litiges en cours dans le reste du monde. Samsung et Apple, on va encore en manger durant quelques temps.

Pour sortir un peu de la rédac’, je vais également citer la couverture live de l’IFA comme l’un de mes évènements marquants de l’année chez Clubic. J’ai l’habitude de couvrir des conférences de presse, mais c’était la première fois que je me rendais à l’étranger pour un salon… au final, l’expérience a été très sympathique. Le fait d’être pris dans une dynamique permet de ne pas trop penser à la fatigue qui s’accumule, même si je suis rentrée sur les rotules – et en retard, merci le surbooking d’Air France. Je n’avais jamais mis les pieds à Berlin, ça a l’air d’être une chouette ville (je n’ai pas vu grand-chose hormis le Messe Berlin et les boutiques de l’aéroport :D) alors j’y retournerai peut-être en touriste. En tout cas, même si j’ai apprécié couvrir l’IFA, ça ne sera pas moi qui irai en 2013… vous découvrirez pourquoi plus bas !

2012 a également été marqué par l’arrivée du Débug sur Clubic, un programme Web récurrent dans lequel la rédaction analyse des sujets d’actualité en vidéo. En décembre, le Débug est en break, il reviendra sans doute à la rentrée, peut-être dans un format retravaillé.

On dira ce qu’on veut, mais c’est un exercice pas si facile que ça de passer devant la caméra chaque semaine pour s’exprimer. Certes, avec le temps on se perfectionne – et chez Clubic, on l’avait déjà fait en 2010 avec 56k ! – mais on se ne se rend pas compte du travail sur soi que ça demande. En revisionnant les épisodes au fur et à mesure, je suis plutôt contente de mon évolution.

Et puis pour conclure la partie Clubic, en logique directe avec le Débug, c’est non sans un certain amusement que j’ai constaté que je suis passée une demi-douzaine de fois cette année au journal de M6, tantôt dans le 1245, tantôt dans le 1945. Voilà un autre exercice particulièrement formateur…  je ne prévois pas de me reconvertir à la télévision (je vous vois rire, derrière !) car c’est totalement un autre métier, et ce n’est pas le mien, mais c’est toujours un plaisir de participer à un reportage. D’autant que, forcément, je n’interviens que sur des sujets que je connais bien, alors c’est d’autant plus sympathique ! Là encore, il s’agit d’un défi, car au-delà du fait d’être filmé, il faut également expliquer avec des mots simples des sujets parfois complexes : oui, M6 vise un public plus large et bien moins spécialisé que Clubic.

Il y aurait encore beaucoup à dire sur mon année 2012 chez Clubic… mais je vais m’arrêter là quand même 🙂

GentleGeek

On entre ici dans une toute autre catégorie : GentleGeek est un site 100% bénévole, sur lequel j’écris sur mon temps libre. Du coup, forcément, je m’y octroie le moins de contraintes possibles, et tout ce que je fais pour GG, je le fais avant tout pour le plaisir. J’ai fondé ce site en juin 2010 et, depuis, l’équipe s’est agrandie de manière importante : le site évolue presque sans moi grâce à une véritable dream team ! Alors je me fais plaisir.

Et cette année a été riche pour GentleGeek, comme pour moi : une fois encore, difficile de tout lister. Il y a eu des avant-premières de films, qu’elles soient publiques ou réservées à la presse, avec un lot important de critiques à la clé. Les films les plus marquants que j’ai eu l’occasion d’évoquer cette année ? L’Odyssée de Pi, magnifique, Les Mondes de Ralph, véritable hommage aux gamers, Dredd, qui aurait vraiment dû sortir en salle, Cheval de Guerre, l’un des premiers à m’avoir fait pleurer cette année, ou encore The Raid, à la violence jubilatoire. A côté de ces bons films, il y a aussi eu des nanars attendus, comme Abraham Lincoln Chasseur de Vampires, Underworld 4,  Silent Hill Revelation 3D ou encore le magistral Resident Evil Retribution 3D, navet de l’année à mes yeux. Et puis, tant qu’on y est, citons la plus grande déception de 2012, à savoir Prometheus, qui se rattrape à peine sur sa version longue. Triste !

Je ne vais pas refaire le même listing pour les jeux vidéo : j’en ai d’ailleurs testé très peu, d’autres le font bien mieux que moi ! Par contre, un point sur lequel j’ai été impressionnée en réalisant mon bilan concerne le nombre d’interviews que j’ai réalisé cette année, seule ou accompagnée.
Il faut savoir que j’ai un passif peu glorieux avec l’exercice de l’interview. J’ai très mal commencé sur cette pente il y a plusieurs années avec de très mauvais clients – des « musiciens » français, dont je tairai le nom, mais qui m’ont bien calmée alors que je n’étais qu’au début de mes débuts de journaliste. Heureusement, depuis, j’ai pu interviewer pas mal de gens qui m’ont fait prendre goût à la démarche.

Alors, qui citer pour 2012 ? En vrac, dans le désordre, sans véritable classement de préférence : côté comics, le très sympathique Rafael Albuquerque (American Vampire) ainsi que Tony S. Daniel (Detective Comic jusqu’à septembre dernier) tous les deux rencontrés au Comic Con Paris. Pour ce dernier, dont j’admire beaucoup le travail, on m’avait dit qu’il était « difficile en interview » : je l’ai trouvé, au contraire, très sympa et patient ! J’ai aussi eu l’occasion de rencontrer Kevin Eastman, le créateur des Tortues Ninja : autant être honnête, la table ronde organisée par Nickelodeon était assez peu propice aux révélations (trop de monde) mais pouvoir échanger quelques mots avec Kevin Eastman a été un immense moment de joie, car ses personnages me suivent depuis que je suis gamine. Je lui ai dit que j’étais devenue journaliste grâce à April O’Neil, et ça l’a fait marrer. Pour les comics, la première édition du Paris Comics Expo (excellente convention, au passage) a également été l’occasion de rencontrer une autre de mes idoles, à savoir Guillem March (Gotham City Sirens) ! Et enfin, citons également le talentueux, mais très timide, Ryan Meinerding, notamment concept designer sur Avengers. Entretien extrêmement frustrant d’ailleurs, puisqu’il a duré en tout et pour tout 6 minutes : difficile de pondre un résultat intéressant dans un tel contexte.

Car il faut l’admettre, le principal problème des interviews, c’est leur trop courte durée : on a rarement le temps d’entrer dans le vif du sujet, du coup, l’exercice n’est pas forcément des plus concluant, et même si on garde le souvenir d’une rencontre sympa, pour le lecteur, l’intérêt est limité. Cependant, dans le domaine du jeu vidéo, j’ai eu quelques belles expériences en matière d’interviews cette année.

Je peux principalement dire merci à 2K Games, et à l’équipe de l’agence Minuit Douze, pour ça (merci les filles, donc !) car les deux entretiens que j’ai pu faire autour de Borderlands 2 ont été parmi les plus agréables de l’année. Du temps, beaucoup de temps, et deux personnes très passionnées et communicantes : d’un côté, le directeur de la création du jeu, Brian Martel, et, de l’autre, le directeur créatif Paul Hellquist. Quand on t’annonce que tu auras droit à 30 minutes d’interview… avec chacun d’eux, au début, ça fait un peu peur : toi tu es plutôt habitué à 10 minutes montre en main, et ça se termine plus vite, c’est parfait. Mais quand tu te retrouves face à des personnes qui parlent avec passion de leur bébé, alors l’interview se transforme en échange, puis en conversation. Et là, c’est magique ! Ce qui est moins amusant, c’est quand il faut traduire ensuite : j’avoue que, chez GentleGeek, cette tâche est souvent gérée par d’autres que moi 😉 merci donc, au passage, à tous les traducteurs de GG, avec une mention spéciale pour Aurigabi la martyre 😉

Mais j’ai eu d’autres belles rencontres. François Coulon, par exemple : le réalisateur et producteur français du jeu Spec Ops: The Line m’a, en quelques minutes, réellement donné envie de jouer à son jeu… que j’ai d’ailleurs beaucoup aimé. Une rencontre inattendue qui m’a fait énormément plaisir, car sincère à mes yeux : et, à l’heure où on critique le milieu du jeu vidéo pour sa dimension marketing outrancière et son manque de sincérité, franchement, ça fait du bien.

Bon… cette partie s’allonge vitesse grand V et j’ai l’impression d’avoir encore tant à dire ! Il faut absolument que je cite Magali Villeneuve, une illustratrice de talent qui travaille sur de multiples franchises -LOTR, GOT, SW – et qui a récemment sorti un bouquin, La Dernière Terre, que je vous recommande chaudement ! J’en reparlerai en 2013 🙂 Et puis il y a eu la rencontre avec Alexandre Astier, dont l’opinion sur le piratage, suite à une question posée par mon compère de GG Arnaud, a créé une mini-polémique. Côté série, j’ai eu le plaisir d’interviewer Ted Raimi et Hudson Leick, tous les deux présents dans la série Xéna, à l’occasion du Xenite Con. Là encore, j’ai réalisé un rêve d’ado 🙂

Accélérons un peu le mouvement et passons aux évènements de l’année : comme d’habitude, la Japan Expo et, surtout le Comic Con Paris ont été l’occasion de voir beaucoup de chose, de réaliser des entretiens (j’en ai déjà parlé et j’en reparlerai) et de rencontrer des gens. Je regrette un peu que le Comic Con à la française ne réserve pas davantage de surprises… hormis côté comics, les invités séries, bien que très sympas, ont fait pâle figure à côté des guest que j’ai croisé lors de la FedCon XXI de Düsseldorf ! J’ai en effet sauté le pas cette année, et vécue ma première convention hors de France. Je ne remercierai jamais assez mon ami Julien de m’avoir entraînée sur cette voie ! J’ai notamment pu y rencontrer Felicia Day, dont j’admire vraiment le parcours artistique et professionnel – je suis une fan de The Guild, bien évidemment !

Carton rouge par contre à l’édition 2012 de la Paris Games Week : ce rendez-vous, pourtant majeur, du jeu vidéo en France est en perte totale de vitesse… et d’intérêt ! C’est bien simple, elle aurait été une déception absolue sans l’évènement communautaire organisé par Bioware. Pour le reste, la PGW 2012 n’avait que peu d’attrait et était surtout particulièrement mal fréquentée. Comme quoi, on ne peut pas tout avoir !

Et à part ça ?

Mon année 2012 a déjà été particulièrement riche professionnellement et personnellement grâce à tous ces évènements et ces rencontres, mais je peux encore ajouter quelques éléments : du côté de DVDSéries, je n’écris malheureusement plus d’articles ou de tests, faute de temps. J’ai tout de même réalisé quelques interviews lors du Comic Con, seule, en duo ou en table ronde. Ca a été l’occasion de rencontrer une partie de l’équipe de production de Doctor Who, ou encore de revoir l’actrice irlandaise Katie McGrath, déjà rencontrée deux fois pour la série Merlin, mais qui était cette fois-ci présente pour la mini-série Labyrinth, toujours inédite en France. Une interview particulièrement intéressante d’ailleurs, sans doute parce qu’à force de croiser l’actrice chaque année, c’est plus relax durant l’entretien 😉

Un petit mot également sur mes écrits « papiers » : je suis toujours pigiste pour Film(s) Spécial et pour SériesTV Magazine. J’ai d’ailleurs récemment bouclée ma rubrique pour le numéro 56, qui est le 22e numéro pour lequel je collabore… mine de rien, ça commence à faire ! J’approche des 700 chroniques DVD et Blu-ray réalisées pour STV depuis mars 2007.

Je sais que beaucoup de lecteurs s’interrogent sur la sortie de ces magazines, sur leur changement de prix, sur les délais de parution… souvent, ils atterrissent sur mon blog au détour d’une recherche, et me contactent. Hélas, je n’ai, la plupart du temps, pas plus d’infos qu’eux : mon statut de pigiste pour ces revues me laisse à l’écart de ce qui se passe aux éditions Tournon. Mieux vaut les contacter directement eux plutôt que moi.

Je ne pouvais pas non plus ne pas évoquer ma participation aux pastilles thématiques de La Nuit Doctor Who, diffusée sur France 4 le 19 mai dernier. Une expérience très chouette et très amusante, à laquelle j’ai pu prendre part grâce à Alain Carrazé, qui m’a proposé de faire partie de l’aventure. Je n’ai jamais dit à Alain à quel point j’admirais sa carrière et son travail, de peur de passer pour une fangirl… peut-être le lira-t-il ici 😉 en tout cas, ce fut une participation enrichissante, dans la joie et la bonne humeur !

Une photo de téléviseur, comble du modernisme ! Je mettrai à jour si je retrouve mon enregistrement de l’émission !

En route vers 2013 !

La grande question que je me pose, c’est de savoir si 2013 sera aussi riche que 2012 : difficile d’y répondre dans l’immédiat, mais de grands évènements se profilent tout de même à l’horizon ! Début janvier, je serai au CES de Las Vegas pour Clubic : je couvrirai pour la première fois l’actu du plus grand salon hi-tech du monde directement à la source ! J’ai vraiment hâte d’être au coeur de l’action. Je serai de retour à Paris pour le concert de la geekette violoniste Lindsey Stirling, que j’aurai l’occasion de rencontrer pour l’occasion… un compte rendu sera sans doute publié sur GentleGeek 🙂

Je ne sais pas encore si je serai à Dusseldorf pour la FedCon en 2013, mais une chose est sûre, je vais traverser une seconde fois l’Atlantique fin août pour participer à la Dragon*Con d’Atlanta ! Encore une fois, il s’agit d’un rêve qui se concrétise : participer à une convention américaine. A défaut du San Diego Comic Con, difficile d’accès, le choix s’est porté sur la D*C, qui fêtera ses 25 ans en 2013. Ce sera également l’occasion de participer au Mass Effect Cast Cosplay Initiative (tant qu’à faire) ! Mais la route est encore longue d’ici là, et mon petit doigt me dit que des surprises seront au rendez-vous… je l’espère 😉

En attendant, meilleurs voeux à vous, et à bientôt !

 

2012 s’achève… on fait le bilan ?
Mot clé :                    

Un commentaire sur “2012 s’achève… on fait le bilan ?

  • 29 décembre 2012 à 23 h 59 min
    Permalink

    Félicitations pour ton parcours et merci de nous faire vivre de si jolies choses à travers tes expériences!!

Commentaires clos.